Skip to main content

Un article est paru sur le site dmdPost

Une start-up parisienne installée dans l'incubateur de l'Institut du Cerveau et de la Moelle épinière, à l'Hôpital de la Pitié-Salpêtrière, a mis au point une application mobile pour collecter les données du patients dans le cadre d'études médicales...

Lire l'article de DMD Post

UN DOSSIER MÉDICAL 2.0 SURDIMENSIONNÉ

Une start-up parisienne installée dans l'incubateur de l'Institut du Cerveau et de la Moelle épinière, à l'Hôpital de la Pitié-Salpêtrière, a mis au point une application mobile pour collecter les données du patients dans le cadre d'études médicales.

Ad Scientiam, c'est son nom, est pour le moment tournée vers la recherche.

Fonctionnant sur iOS ou Androïd, l'app regroupe les informations issues de l'interrogatoire du patient et celles fournies par des capteurs et dispositifs connectés à un smartphone, comme une balance par exemple.

Les données sont ensuite mises à disposition du chercheur, dans le respect de l'anonymat de la personne, souligne la société.

L'outil procure aux équipes de recherche un gain de temps dans la mesure où elles n'ont pas à resaisir les renseignements du patient inscrits par ce dernier jusque là sur papier.

Cette solution "permet de récolter les données d'un nombre illimité de patients, explique la start-up qui vient de remporter le concours Cré'acc1Elle a été conçue pour pouvoir mener des études multi-centriques dans plusieurs langues différentes".

Dans un second temps, l'outil pourrait être utilisé par un médecin, dans le cadre d'une prise en charge en télémédecine, pour suivre les paramètres du patients et l'alerter en cas de besoin.

 

(1) Cré’acc est un concours lancé par l’Ordre des experts-comptables et l’Agence pour la création d’entreprises (APCE), ouvert aux créateurs qui sont dans la phase précédant l’immatriculation de leur entreprise ou à toutes les jeunes entreprises immatriculées depuis moins de six mois.

Dernières nouvelles

No news available.