Skip to main content

Le concept d'Ad Scientiam Research

Comprendre les données en vie réelle

Le concept Ads Research

 

Le smartphone est aujourd’hui la dernière évolution dans le recueil de données cliniques des patients. Le recueil de données-patient dans son environnement s’inscrit dans l’histoire de la médecine.


Lors des études cliniques classiques, les données du patient sont collectées lors des consultations itératives puis saisies informatiquement :
Or ce mode de recueil de données ne permet pas de recueillir les fluctuations cliniques, dans l'environnement du patient, entre les consultations.


Depuis la seconde moitié du 20ème siècle les cliniciens ont pris l’habitude de faire remplir à leurs patients des carnets censés rapporter les variations symptomatologiques et les prises de traitements. Ces données sont remplies par le patient au cours de sa journée, permettant de réduire le biais de rappel (« recall bias ») qui apparait lorsque l’on demande au patient en consultation de se souvenir des évènements passés. Dans le monde anglo-saxon, ce mode de recueil de donnée est nommé «Ecological Momentary Assessment» (EMA), ou «Experience Sampling» (ES).


Toutefois ces méthodes de recueil sur papier souffrent d’un problème de compliance : les patients ont tendance à remplir les occurrences en dehors des moments où elles surviennent. Ce biais a notamment été démontré dans une étude princeps où l’incorporation d’une « puce » électronique dans les carnets des patients a mis en évidence ce remplissage en deux temps (Stone 2002, 2003).


C’est pour contrer ce « biais de compliance » et pour rendre les données plus fiables que les supports électroniques (PDA) ont été introduits dans les études d’Ecological Momentary Assessment (EMA) et sont rapidement devenus le nouveau standard. Si la qualité des données s’en est trouvée grandement améliorée (Dale 2007) ce nouveau mode de recueil a entrainé une forte augmentation du coût des études : les promoteurs de la recherche doivent en effet développer un programme informatique propre à chaque étude et l’implémenter sur un nombre de PDA qu'il faudra alors distribuer aux patients pour la durée de l'étude (impliquant un coût matériel élevé).


Ainsi malgré l’augmentation constante des études référencées sous les termes « Ecological Momentary Assessment » et « Experience Sampling » dans le moteur de recherche Pubmed depuis le début des années 1990, les recueils en EMA était jusqu’à maintenant limités par les contraintes techniques et budgétaires.


Notre solution intégrée est une réponse naturelle à ces contraintes, offrant des solutions point par point à chaque facteur limitant. Notre site internet permet de se passer du développement logiciel puisqu’il offre une architecture adaptée à la quasi-totalité des questionnaires usuellement créés dans le cadre de l’EMA. Notre solution application mobile (fonctionnant sur toute plateforme) permet d’utiliser le smartphone du patient comme support de saisie de données, s’affranchissant ainsi de la contrainte matérielle du PDA dédié à l’étude.

 

Références :

Stone 2002 : Patient non-compliance with paper diairies. Stone et al. BMJ, vol 324 (2002),18 May, 1193-1194

Stone 2003 : Patient compliance with paper and electronic diaries. Stone et al. Controlled Clinical Trials 24 (2003), 182-199

Dale 2007 : Review article. Despite technical problems personnal digital assisstants outperform pen and paper when collecting diary data. Dale and Hagen. Journal of Clinical Epidemiology 60 (2007), 8-17

Dernière nouvelles

No news available.