Skip to main content

Ad Scientiam lance une étude clinique avec smartphone et objet connecté

Ad Scientiam met en place une étude clinique de mesure de la qualité du sommeil et de la qualité de vie chez des patients atteints de Dermatite Atopique

La dermatite atopique est une maladie chronique ayant un impact important sur la qualité de vie du patient. Le prurit nocturne est l'un des principaux symptômes affectant la qualité de vie.
L'efficacité du traitement est généralement mesurée par le médecin au moyen d'un interrogatoire et de l'examen visuel des lésions. La qualité de vie (QV) peut également être évaluée rétrospectivement avec l'échelle DLQI (Dermatology Life Quality Index). 
La collecte de données rétrospectives introduit un biais significatif de mémoire qui peut être atténué en recueillant des données écologiques dans l'environnement propre du patient. 
Bien que la collecte de données se fasse généralement au moyen d'un journal papier, il a été démontré que les smartphones et les appareils connectés sont en mesure de générer des données plus précises que les méthodes traditionnelles.
L'objectif principal de notre étude est de démontrer que les patients atteints de dermatite atopique modérée à sévère ont une qualité et une quantité de sommeil moindre que celles des sujets sains. 
L'hypothèse médicale sera démontrée en utilisant un actimètre de poignet et une application smartphone Ad Scientiam (Actisleep)
Les objectifs secondaires sont d'évaluer l'intérêt d'Actisleep dans l'évaluation de la qualité de vie des patients atteints de dermatite atopique modérée à sévère par rapport à ceux des volontaires sains.

Cette étude recrutera 50 sujets (30 patients et 20 volontaires sains) Elle est coordonnée par le Pr Martine Bagot (Cheffe du Service de Dermatologie, Hôpital Saint-Louis, Paris)

L'analyse des données de sommeil des participants sera effectuée par le Pr Damien Léger (Chef du service Centre du Sommeil et de la Vigilance, Hôpital Hôtel-Dieu, Paris) et son équipe.

Cette étude clinique est réalisée avec le soutien institutionnel de REGENERON

Dernière nouvelles

Le 2 juin 2017, seulement 3 mois après le dépôt du dossier, Ad Scientiam a reçu l’avis favorable du Comité de Protection des Personnes (CPP)...

La journée mondiale de la SEP est officiellement établie le dernier mercredi du mois de mai. Lancée par la Fédération internationale de la SEP et ses...

Ad Scientiam lance sa propre étude clinique de validation chez plus de 200 participants dans 10 centres de Neurologie spécialisés dans la prise en...

Ad Scientiam met en place une étude clinique de mesure de la qualité du sommeil et de la qualité de vie chez des patients atteints de Dermatite...

Malgré l’innovation que pourrait apporter ResearchKit à la recherche clinique, son utilisation en France est - pour l'instant - limitée. En effet, la...

Ad Scientiam collabore avec des chercheurs pour améliorer notre compréhension du Déficit de l’Attention avec ou sans Hyper-activité.

Ad Scientiam collabore avec le Dr Firouzeh Mehran dans un projet de TCCE

Ad Scientiam s’est associé à de jeunes chercheurs en leur donnant accès à l’application ADS et en les accompagnant dans leur conduite d’études.

 

Apple a tout juste lancé son « ResearchKit » en avril dernier, outil puissant mis à disposition de la recherche médicale. Cette plateforme, en « open...

Ce projet a pour ambition de recueillir des connaissances sur la manière dont le cerveau fonctionne.

Horizon Pluriel

Le magazine Horizon pluriel publie en page 12 un article du Dr Cécile Monteil et du Docteur Benjamin Pitrat

La symptomatologie et les effets secondaires des traitements peuvent être renseignés en temps réel par le patient via son smartphone.

Asthme

Ad Scientiam Research permet de recueillir la symptomatologie asthmatique de manière fréquente à l'aide d'un système de notifications.

Parasomnie

Ad Scientiam participe à la recherche en médecine du sommeil en mettant au point de nouveaux dispositifs de recueil de données.

Ad Scientiam Research permet d'explorer de manière fine les fluctuations environnementales et symptomatiques des patients.

Nutrition

Ad Scientiam conçoit des outils pour des études épidémiologiques sur l'activité physique chez les patients souffrant d'obésité.

Ad Scientiam propose des solutions destinées au jeune public avec comme objectif la promotion de l'activité physique et une alimentation équilibrée.

En collaboration avec un service de cardiologie et une école d'ingénieur, Ad Scientiam développe une solution de télésuivi des patients insuffisants...

Les patients peuvent saisir les données relatives à leur consommation d'alcool, bénéficier de conseils personnalisés et suivre leurs progrès.

Ad Scientiam développe une solution pour augmenter le taux de réponse des patients aux questionnaires via un programme de coaching.

Un article est paru sur le site de l'Express

Maladie de Parkinson

Ad Scientiam participe à la recherche en développant une solution permettant d'étudier les fluctuations des symptômes Parkinsoniens.

Addictologie

Qualifier et quantifier la consommation réelle de cannabis chez les patients est un enjeu pour les addictologues.

Comprendre les données en vie réelle